Minage de l’Ethereum : les bases pour miner l’ether, intérêts et avantages

Si vous souhaitez obtenir de la monnaie virtuelle sans avoir à l’acheter, il va falloir vous mettre au travail et devenir…un mineur. Tout le processus d’acquisition des cryptomonnaies repose sur le minage et si vous ne savez pas ce que c’est, on va tout vous expliquer. Ainsi, miner de l’Ethereum n’aura plus de secret pour vous !

Solutions matériels, calcul de rentabilité, logiciels à installer… Voici ce qu’il faut savoir sur le minage de l’ethereum pour commencer à débloquer des blocs de transactions et à gagner des Ether !

minage de l'ethereum

Miner de la cryptomonnaie, ça veut dire quoi ?

Le minage de cryptomonnaie est le processus commun à toutes les monnaies virtuelles qui fonctionnent avec un système de blockchain (Pour en savoir plus, voici un guide pour comprend le Blockchain).

Pour obtenir des crédits d’une monnaie virtuelle, comme le Bitcoin ou bien l’Ether (ETH) lié à l’ethereum, il y a deux solutions :

  • Soit vous achetez cette monnaie, en échangeant une devise (ex : l’euro) contre une autre (ex : l’Ether), en vous basant sur le cours actuel de ces monnaies.
  • Soit vous vous mettez à disposition d’une de ces plateformes de monnaies virtuelles, afin de participer au processus de vérifications des transactions. C’est ce qu’on appelle le minage.

Miner une cryptomonnaie, c’est en fait utiliser la puissance de calcul de votre ordinateur pour sécuriser le réseau, en résolvant des calculs mathématiques qui vont vérifier la nature des transactions.

Vous pouvez le faire seul chez vous, ce qui vous garantit d’empocher 100% des gains générés. Toutefois, c’est de plus en plus difficile de se lancer en solo quand il existe des pool de mineurs, qui se regroupent pour partager la puissance de calculs de leurs machines et ainsi gagner plus. Les gains seront divisés entre les différents mineurs mais la charge de travail abattue est suffisante pour rémunérer tout le monde.

Chaque mineur, une fois le calcul résolu et donc l’opération vérifiée sur la chaîne de blocs (blockchains) va empocher une petite partie du montant concernée par sa vérification. C’est ainsi qu’il obtient des Ether (ou des bitcoin, ou n’importe quelle cryptomonnaie) comme rémunération.

Plus la valeur d’une monnaie virtuelle est élevée, plus miner  rapporte gros. Voici donc comment miner de l’ethereum, la deuxième monnaie la plus populaire parmi les cryptomonnaie.

L’Ethereum et sa monnaie l’Ether

L’Ethereum est une plateforme d’échange de transactions qui utilise l’Ether (ETH) comme monnaie. Lancé en 2013 par un jeune russe du nom de Vitalik Buterin, elle n’a cessé de gagner en popularité et en valeur au cours des dernières années.

Elle est passée d’une valeur d’environ 75 euros à la fin de l’année 2018 à environ 260 euros au printemps 2019.

Cette croissance semble suivre le cours du Bitcoin (à moindre échelle) et de nombreux investisseurs se tournent vers ce qui semble être une monnaie virtuelle intéressante pour le futur (à lire : faut-il investir dans L’Ethereum ?).

Elle est appréciée car son protocole de smart contracts laisse une grande liberté créative aux utilisateurs, que le nom de son créateur est connu (contrairement à celui du Bitcoin) et que sa valeur lui permet d’être accessible au plus grand nombre. Si miner de l’ethereum vous intéresse, voici ce qu’il faut savoir pour vous lancer.

Comment-miner-de-l-ethereum

Comment miner de l’ethereum : solutions et explications

Pour miner de l’Ethereum, il vous faut plusieurs éléments :

  • Un portefeuille Ethereum virtuel
  • Un PC puissant capable de tourner à plein régime 24h/24
  • Le bon logiciel de minage
  • Du temps

Pour miner de l’Ethereum, vous allez devoir configurer votre portefeuille virtuel afin de pouvoir insérer vos codes personnels, vos données et vos clefs publiques / privées. Il est capital pour sauvegarder les données que vous minerez.

Vous devez par la suite télécharger Geth, un système de communication qui relie votre machine à Ethereum afin de coordonner vos informations avec le portail d‘échange.

Ensuite, il va falloir choisir le bon logiciel de minage à utiliser et vous inscrire dessus. Le logiciel le plus populaire est Ethminer car il est compatible avec l’ensemble des systèmes d’exploitation du marché. Il permet le minage d’Ethereum mais également de la plupart des autres cryptomonnaie. Toutefois, par souci de rentabilité, on vous recommande de ne pas vous égarer.

Une fois le logiciel configuré, il installe un client pour se connecter au réseau et commencer à miner. Vous voilà prêts !

Lire également : Bitmain sort une nouvelle puce ASIC, mais perd 500 millions de dollars

Parmi les solutions envisageables, il y a le minage en solo qui requiert une puissance de calcul de votre machine colossale. Comme nous le verrons par la suite, il est important de calculer la rentabilité de votre initiative avant de vous lancer seul, car le minage d’Ethereum pourrait cous couter (en temps et en argent) plus qu’il ne vous rapporte.

Sinon, opter pour un pool de minage est une solution alternative intéressante. Il s’agit d’une communauté de mineurs dans laquelle la puissance de calculs des différents ordinateurs est combinée, afin de résoudre plus rapidement les différents calculs mathématiques. Le gain en Ether sera plus rapide mais vous devrez diviser la mise entre les différents acteurs. De plus, les hébergeurs de pool de minage prennent une commission sur chaque transaction, qui varie entre 1% et 10% de la somme récoltée. Il est donc bon d’étudier la situation au préalable.

Enfin, il existe une option moins répandue qui se nomme le Cloud Mining. Dans cette optique, vous n’aurez rien à faire si ce n’est avancer les fonds de mineurs qui se chargeront du travail pour vous. C’est une solution qui peut s’avérer intéressante si vous ne pouvez pas acquérir votre propre matériel mais qui présente un risque majeur : si le cours de l’Ether chute entre votre paiement et la fin du minage, vous perdrez de l’argent.

Voyons maintenant ce qu’il faut savoir pour se lancer correctement dans le monde du minage de cryptomonnaie.

Lire également : Qu’est ce que le cloud mining ? Quand les serveurs vous aident à miner du bitcoin !

Minage de l’ethereum : le matériel nécessaire et la rentabilité

Pour miner de l’Ethereum, il est très important d’avoir une machine capable de calculer rapidement. Ne pensez pas à le faire avec un vulgaire ordinateur de salon, vous n’arriverez à rien ! La configuration minimale requise pour vous lancer dans le minage d’Ethereum est de :

  • Une carte graphique (GPU) avec au moins 2 Go de RAM
  • Une puissance de calcul d’au moins 200000 Hashes/seconde (200MH/s). C’est ces hash/ seconde (Hashrate) qui vont déterminer la vitesse à laquelle vous PC va miner

Quand vous avez défini la machine qu’il vous faudra et que vous avez une idée de son prix, il sera nécessaire de calculer la rentabilité que vous avez à miner de l’Ethereum. Pour cela, vous tiendrez compte du prix de votre machine mais également du prix de l’électricité en vigueur chez vous. Cela peut paraitre anodin mais faire tourner votre ordinateur à pleine puissance en permanence risque de faire grimper votre facture d’électricité de plusieurs dizaines d’euros par mois.

Evidemment, il sera capital de tenir compte également du cours de l’Ether au moment où vous effectuer votre minage. Vous serez rémunéré en fonction de son cours mais en cumulant la note d’électricité, l’achat de votre machine et le temps passé à miner, il faut que vous soyez sûr que cela reste rentable.

Maintenant que vous savez comment miner de l’Ethereum, il ne vous reste qu’à faire vos calculs pour comprendre si cette entreprise est rentable ou non, en fonction des paramètres développés ci-dessus.

Si vous décidez de vous lancer, seul ou via une coopérative de mineur, on vous souhaite à tous un bon mining !

Lire également : Comment miner du bitcoin et qu’est ce que le minage de cryptomonnaie (BTC) ?

Comments (No)

Leave a Reply