Comment miner du bitcoin et qu’est ce que le minage de cryptomonnaie (BTC) ?

Vous avez sans doute déjà entendu parler de bitcoin. Mais connaissez-vous le minage de bitcoin? Si le terme fait référence aux mineurs de la ruée vers l’or, les choses se passent un peu différemment losque l’on parle de cryptomonnaie.

Nous vous proposons donc un petit tour d’horizon du minage de bitcoin, afin de vous aider à y voir plus clair, et pourquoi pas, à vous y mettre à votre tour, sachant qu’il n’est peut-être pas trop tard pour s’y mettre. En effet, en 2019, tous les indicateurs semblent être au vert pour le bitcoin.

Qu’est-ce que le bitcoin ?

Commençons par revoir les bases du réseau bitcoin.

Comment s’organise le réseau bitcoin ?

minage de bitcoin

Sorti en tant que logiciel en open source il y a 10 ans déjà, on se réfère souvent au Bitcoin comme à la première véritable cryptomonnaie, c’est-à-dire, qui n’existe que de manière digitale. Le Bitcoin est une monnaie virtuelle, il n’existe donc pas de pièce ou de billet de bitcoin.

L’ensemble du processus est relativement simple, et surtout, très organisé : les détenteurs de bitcoins sont en mesure de transférer leur cryptomonnaie via des réseaux en peer-to-peer, ou réseau de pairs. Chaque transaction est ensuite consignée dans ce que l’on appelle la blockchain, ou chaîne de blocs, qui représente une sorte de grand livre des comptes.

Il faut noter que ce livre des comptes est public, toutes les transactions le sont donc également. En revanche, l’identité des détenteurs des comptes n’est elle, pas forcément publique.

Ce livre recense chacune des transactions effectuées en bitcoin depuis l’apparition de cette monnaie. Chaque « bloc » de la blockchain, est constitué de données cryptées. Ce procédé permet de détecter facilement la fraude et les fichiers corrompus. Si un seul fichier présent dans la chaîne est corrompu ou frauduleux, alors le système blockchain empêche ce fichier d’endommager le reste de la chaîne. Chaque bloc est donc compartimenté.

Qui décide de l’organisation du réseau ?

Le bitcoin est une monnaie décentralisée, ce qui signifie qu’il n’y a aucune autorité centrale ou politique qui régit la somme de bitcoin en circulation. Mais cela ne signifie pas que le concept du bitcoin soit anarchique pour autant.

Au lieu de laisser une entité gouvernementale imprimer de la monnaie, la programmation de la blockchain bitcoin contrôle quand les bitcoins sont produits et combien peuvent apparaître pendant un certain délai. Ce système permet également de conserver une trace de la localisation des bitcoins à tout moment sachant que toutes les transactions sont enregistrées.

Actuellement, il y a quelque 17 millions de bitcoins en circulation. Il sera possible d’en créer au maximum 21 millions. On pourra donc arriver à un problème de manque de bitcoin, qui pourra être compensé entièrement par le fait que les bitcoins sont divisibles quasiment à l’infini.

Vous y voyez un peu plus clair ? Passons alors à la suite !

À lire aussi : peut-on être rémunéré en bitcoin ?

Qu’est-ce que le minage de bitcoin ?

miner cryptomonnaiesTout le génie du bitcoin réside dans le processus de vérification de chacune des transactions. C’est ce qui permet d’éviter la fraude.

Car lorsque vous transférez de l’argent par internet, vous passez obligatoirement par une institution : une banque ou autre, qui va vérifier votre identité ainsi que votre solde. Mais comme le bitcoin est entièrement décentralisé, il fallait bien trouver autre chose pour vérifier chaque transaction. C’est là qu’interviennent la blockchain et le minage de bitcoin.

La chaîne de blocs

Lorsque vous effectuez une transaction en bitcoin, vous commencez par publier une intention de transférer une certaine somme. C’est là que les mineurs interviennent : il sont en charge de vérifier que vous avez bien le solde nécessaire pour effectuer la transaction en question. Puis, votre transaction est placée en attente et sera par la suite intégrée à un bloc.

Un bloc est un regroupement de transactions validées, qui sera rapidement ajoutée à la chaîne. Un bloc contient donc les informations des transactions qu’il contient, mais également une empreinte numérique appartenant au bloc précédent. C’est la présence de cette empreinte qui permet la formation d’une chaîne.

Ainsi, en suivant l’enchaînement des blocs, on pourrait remonter jusqu’à la toute premère transaction effectuée en bitcoin. Si vous voulez altérer un bloc passé, vous êtes obligé de modifier tous les blocs qui viennent à sa suite, mais de nouveaux blocs se rajoutent sans cesse. C’est donc possible en théorie, mais pas en pratique. C’est ce qui fait la sécurité du réseau.

Pourquoi miner du bitcoin ?

Mais pourquoi les mineurs minent ? C’est parce que s’ils obtiennent le droit d’ajouter un bloc à la chaîne, ils sont rémunérés en bitcoins ! C’est en récompensant les mineurs pour leur travail que l’on introduit de nouveaux bitcoins sur le marché.

Il faut donc départager tous les mineurs pour savoir qui aura le droit d’ajouter le bloc. Pour avoir le droit de le faire, vous devez résoudre une énigme mathématique compliquée. Si vous êtes le premier à obtenir la bonne réponse, vous avez le droit d’ajouter le bloc sur lequel vous travaillez, qui contiendra donc la réponse à l’équation : la preuve de travail. Les mineurs mettent donc à disposition du réseau la puissance de calclul de leur ordinateur afin de résoudre des équations mathématiques.

Le montant de bitcoin que vous recevez évolue avec le temps. La récompense se réduit de moitié tous les 4 ans, et la résolution des énigmes est de plus en plus difficile. Ainsi, miner du bitcoin vous rapporte moins aujourd’hui qu’auparavant.

Il faut beaucoup de temps et d’énergie pour miner du bitcoin. De plus, le nombre important de mineurs fait que la compétition pour résoudre les énigmes est vraiment féroce. Ainsi, autant vous le dire, il est très difficile pour un nouveau venu de gagner des bitcoins en minant. Il vous faudrait une puissance informatique conséquente, et les connaissances adéquates afin de doubler la concurrence. Pour cela, il vous faut d’énormes ressources afin de financer ces opérations !

Comment procéder au minage de bitcoin ?

Le réseau bitcoin est organisé pour que l’ensemble des mineurs du réseau puissent créer 2016 blocs en 14 jours. Ainsi, plus il y a de mineurs, plus la difficulté augmente. Il est donc bien plus difficile de miner aujourd’hui que cela ne l’a été lors du lancement de la monnaie. Le secteur est de plus en plus compétitif, et il vous faut donc du matériel ainsi qu’un logiciel de minage de bitcoin adéquat.

Pour miner il vous faut à la fois du matériel et un logiciel. Commençons par le matériel.

Le matériel pour miner des bitcoins :

Initialement, c’était grâce à des processeurs (CPU) que l’on minait du bitcoin. Puis, on est passé principalement par des cartes graphiques (GPU) pour le faire, en raison de la plus forte puissance de calcul.

Ensuite, de plus en plus de personnes se sont mises à utiliser des Field Programmable Gate Arrays (FPGA). Certes, la puissance de calcul n’est pas nécessairement plus importante qu’avec des cartes graphiques, en revanche, l’efficacité énergétique de ce matériel est bien meilleure. C’est donc à la fois plus écologique et plus économique.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Si de nombreuses personnes utilisent encore les FPGA, il semblerait que de plus en plus de mineurs se tournent désormais vers les Application Specific Integrated Circuit (ASIC). Il s’agit d’une puce qui n’effectue qu’une seule et même tâche, et ne peut être reprogrammée. Ce manque de flexibilité lui permet néanmoins d’être plus efficace tout en réduisant sa consommation énergétique.

Il existe différents types d’ASIC pour miner du bitcoin, vous avez, pour n’en citer que quelques unes :

  • AntMinerS9
  • AntMinerU3pucs asic
  • BFL SC

Si vous n’avez pas le matériel adéquat, il est quasiment certain que vous ne pourrez faire aucun profit. Il s’agit d’un environnement extrêmement compétitif. Si vous pensez miner avec un CPU standard, vous n’aurez pas assez de puissance pour résoudre les énigmes avant les autres.

Le logiciel de minage de bitcoin :

Il vous faut maintenant un logiciel afin de miner du bitcoin. En réalité, vous pouvez vous en passer si vous décidez, au lieu de miner seul, de miner en groupe (ou en « pool »).

Si vous décidez de miner en pool, il faut savoir que tous les gains sont divisées entre l’ensemble des membres du groupe. Cependant, vous avez plus de puissance en groupe, et donc plus de chance de résoudre les énigmes vous permettant d’ajouter des blocs à la chaîne.

Si vous minez seul, alors vos gains seront plus rares, mais aussi plus importants. Si c’est la solution que vous préférez, alors il vous faudra télécharger un logiciel Bitcoin. Il en existe plusieurs et il est important de choisir le bon ! En bref, que vous miniez seul ou en groupe, la rémunération est à peu près équivalente. Soit vous aurez des gains réduits plus souvent, soit vous aurez des gains beaucoup plus importants, mais très rarement.

Que vous miniez seul ou en groupe, il faudra configurer votre logiciel pour qu’il corresponde à votre matériel.

Sachez que le logiciel choisi dépendra de votre matériel. Si vous êtes débutant, que vous n’avez pas les moyens d’acheter le meilleur matériel mais que vous voulez quand même vous mettre à miner, alors vous pouvez miner d’autres monnaies, qui seront ensuite converties en bitcoin. En effet, les autres monnaies sont généralement plus faciles à miner que le bitcoin, plus populaire auprès des mineurs professionnels.

Quel logiciel de minage de bitcoin choisir ?

logiciel minage de bitcoin

Vous avez donc le choix entre plusieurs logiciels de minage, tel que :

  • Minergate : vous pouvez miner différents types de monnaies avec ce logiciel de minage de bitcoin. Le plus ? Vous pouvez aussi l’installer sur votre smartphone ou tablette.
  • Computta : ce logiciel de minage de bitcoin va utiliser votre processeur ainsi que votre carte graphique. Plus votre ordinateur est performant, plus vos gains seront élevés.
  • Desktop Mining : similaire à Computta, il vous permet de vous faire rémunérer directement en Euros afin d’éviter de passer par des plateformes de change.
  • Cryptotab : il s’agit d’une extension pour les navigateurs Chrome et Firefox. Très facile d’utilisation, il sollicite le processeur de votre ordinateur. Il mine une autre cryptomonnaie qui sera ensuite convertie en bitcoin. Il convient particulièrement à ceux qui ont un matériel plus basique.

Bien sûr, si vous souhaitez aller plus loin, alors il vous faudra investir dans un matériel plus puissant et télécharger des logiciels de minage de bitcoin plus sophistiqués, qu’il faudra ensuite paramétrer. Mais en attendant, rien ne vous empêche de tester le minage avec des outils plus simples.

À lire également : La FED va prendre en compte le Bitcoin dans ses tests de résistance du système économique

Comments (No)

Leave a Reply