Combien de bitcoins sont en circulation, et que se passera-t-il une fois que ce nombre sera atteint ?

Le bitcoin est comme l’or à bien des égards. Comme l’or, le bitcoin ne peut pas simplement être créé arbitrairement. L’or doit être extrait du sol et le bitcoin doit être extrait par des moyens numériques. Il est d’ailleurs stipulé par les créateurs du bitcoin que, comme l’or, il doit y avoir un approvisionnement limité du bitcoin. .

De ce fait, il n’y a que 21 millions de bitcoins qui peuvent être extraits au total. Une fois que les mineurs auront débloqué ce nombre de bitcoins, l’approvisionnement de cette monnaie numérique sera épuisé. A moins, bien sûr, que le protocole de bitcoin ne soit modifié pour permettre un approvisionnement plus important.

Les partisans du bitcoin disent que, comme l’or, l’approvisionnement fixe de la monnaie signifie un plus grand contrôle des banques qui ne peuvent pas émettre arbitrairement des supports fiduciaires. Que se passera-t-il lorsque l’offre mondiale de bitcoins atteindra sa limite ? C’est le sujet de nombreux débats parmi les adeptes et les aficionados de toutes les crypto-monnaies.

Actuellement, environ 18 millions de bitcoins ont été extraits (c’est le nombre de bitcoin en circulation). Ce qui laisse moins de 3 millions supplémentaires à miner et mettre en circulation. Pour mieux comprendre ce qui se passera avec ces bitcoins restants ainsi que quand et comment le réseau aura exploité ses derniers tokens, nous devrons explorer certains détails du processus de minage lui-même.

Qu’est-ce qui détermine le nombre de bitcoins en circulation ?

Au moment de la rédaction de cet article, un peu plus de 18 millions de bitcoins sont en circulation. Plus de 80 % de tous les bitcoins sont donc actuellement déjà en circulation, ce qui signifie qu’au total, un peu moins de 3 millions de bitcoins doivent encore être minés et ajoutés à l’offre en circulation.

Les bitcoins entrent en circulation grâce à un processus que nous appelons le minage. Toutes les dix minutes, un nouveau bloc de transactions est ajouté à la blockchain. La blockchain est donc une séquence de ces blocs avec toutes les transactions en bitcoin qui ont déjà eu lieu. Le minage est une partie essentielle du réseau Bitcoin et nécessite un équipement et une puissance de calcul hors norme.

18 millions de bitcoins en circulation en 2020?

Ce processus coûte également de l’argent, notamment pour fournir l’électricité nécessaire En guise d’incitation financière, le mineur qui trouve le bloc le plus récent en premier sera récompensé par 12,5 bitcoins nouvellement créés.

Au début du bitcoin, cette récompense était de 50 bitcoins par bloc résolu. Cette récompense a donc été réduite de moitié par 210 000 blocs minés. Avec un temps de bloc de dix minutes, ces 210 000 blocs sont extraits en environ quatre ans.

Un plafond de 21 millions de bitcoins en circulation

Bientôt, cette récompense sera réduite de moitié à 6,25 bitcoins. L’inflation sur le réseau Bitcoin diminue donc progressivement jusqu’à atteindre le nombre de 21 millions. Mais 21 millions, c’est le plafond maximum qui n’est pas encore entièrement exploité et n’est pas en circulation à ce jour.

Actuellement, 18 millions de pièces ont été extraites et l’offre totale de pièces de monnaie diminue de moitié tous les quatre ans. Pour cette raison, le dernier bitcoin sera extrait en 2140 et après cela, aucun nouveau bitcoin ne peut être extrait conformément à la limite du protocole Bitcoin.

Mais le problème ici est que les 18 millions de bitcoins ne sont pas toutes activement disponibles sur le marché et donc échangeables, car un nombre assez important de token a été perdu. Concrètement, on trouvera donc toujours moins de 18 millions de bitcoins en circulation.

Combien de Bitcoins reste-t-il à extraire ?

En raison de la rareté et de l’offre limitée de Bitcoin, les membres de cryptosphère restent optimistes concernant le nombre de bitcoins qui ont déjà été extraits, mais aussi perdus.

Selon une étude récente de Chainalysis, une société d’analyse de la blockchain spécialisée dans le renforcement de la confiance dans les crypto-monnaie, a rapporté qu’environ 4 millions de bitcoins sont à ce jour perdus et irrécupérables. Par conséquent, ils ne sont pas réellement en circulation.

Ces bitcoins perdus s’expliquent en raison de la perte de clés privées, des tokens verrouillées de Satoshi et de la mort du HODLer. Par exemple, James, un informaticien, a jeté un disque dur contenant les clés de 7500 bitcoins L’éditeur de Gizmodo a jeté un disque dur contenant 1 400 Bitcoins en 2012

Le bitcoin n’est pas la seule crypto-monnaie en circulation : découvrez les plus prometteuses en 2020.

Combien de Bitcoins doivent encore être extraits ?

Le fait amusant est que, même si plusieurs millions de bitcoins sont perdus, il y a encore près de 3 millions de pièces à miner. Et cela sur une période de plus de 100 ans.

Étant donné qu’il y a eu tant de pièces perdues dans le passé, il est sage de penser que davantage de pièces seront perdues à l’avenir : sur les 3 millions restant à extraire et sur les 18 millions actuellement en circulation. Mais le taux de perte de pièces diminuera considérablement car les investisseurs deviennent plus précautionneux et que la valeur du Bitcoin ne fait qu’augmenter (le rendant encore plus précieux).

Cela dit, vous êtes-vous déjà demandé ce qui arrive aux pièces perdues?

Nombre de bitcoins perdus en 2020 ?

Eh bien, les pièces perdues restent à jamais inscrite sur la blockchain du Bitcoin car ce sont leurs clés qui ont été perdues. Dans ce cas, personne ne possède ces pièces et elles ne sont pas réclamées sur le réseau lui-même.

La perte de Bitcoin s’explique aussi par des failles dans le système d’échange de Bitcoin, comme a pu le démontrer l’exemple de plateformes telles que Coinbase. En décembre dernier, il a été constaté que Coinbase avait un portefeuille contenant 265 BTC avec 1,5 million d’UTXO.

Le coût des frais de transaction estimé dans la consolidation de ces UTXO est supérieur au nombre de pièces lui-même. Ce qui est un exemple très parlant de manque de compétence technique dans la gestion des transactions Bitcoin.

Prévenir toute perte supplémentaire de Bitcoin

Comme le dit à juste titre le célèbre adage, «mieux vaut prévenir que guérir». Nous devons donc faire preuve de prudence dans la manipulation de nos précieux bitcoins. Voici quelques suggestions pour éviter de perdre ses tokens

  • Faites suffisamment de sauvegardes de votre portefeuille Bitcoin (idem pour vos clés privées).
  • Utilisez des portefeuilles Hardware comme Ledger Nano X ou Trezor Model T pour le stockage des pièces.
  • Prévoyez un plan pour que vos proches récupèrent vos bitcoins suite à votre disparition.
  • Utilisez des portefeuilles Bitcoin HD fiables pour une meilleure gestion de vos UTXO.

Comment vont évoluer les incitations au minage ?

Avec les 18 premiers millions de bitcoins extraits en seulement une décennie depuis le lancement du réseau bitcoin, et avec seulement 3 millions de tokens restants, il peut sembler que nous sommes dans les étapes finales de l’extraction de bitcoins. C’est vrai, mais seulement dans un certain sens. Car si la grande majorité des bitcoins ont déjà été exploités, la chronologie de cette crypto-monnaie est plus complexe qu’il n’y parait

Le processus d’extraction de bitcoin qui récompense les mineurs en bitcoin lors de la vérification réussie d’un bloc s’adapte au fil du temps. Lors du premier lancement du bitcoin, la récompense était de 50 BTC. Quelques années plus tard, en 2012, elle a diminué de moitié, passant à 25 BTC. En 2016, elle a de nouveau diminué de moitié, pour atteindre 12,5 BTC. Les mineurs reçoivent actuellement cette récompense lorsqu’ils réussissent l’extraction d’un bloc de la blockchain du Bitcoin.

Dans le courant de l’année 2020, la récompense diminuera de nouveau à 6,25 BTC. Elle continuera de diminuer de moitié tous les quatre ans environ jusqu’à ce que le dernier Bitcoin soit extrait. Cela signifie que la récompense pour les mineurs devient de plus en plus petite au fil du temps. Et qu’il faut également plus de temps pour atteindre le bitcoin final qu’il n’y paraît en fonction du rythme actuel. En réalité, il est peu probable que le bitcoin final soit exploité avant 2140 environ, à moins que le protocole réseau du bitcoin ne soit modifié d’ici là.

On vous présente aussi l’avenir du Ripple.

Les effets de l’offre limitée de Bitcoin sur les mineurs

Il peut sembler que le groupe d’individus le plus directement touché par la limite de l’offre de bitcoins sera les mineurs de bitcoins eux-mêmes. D’une part, il y a des détracteurs du protocole qui disent que les mineurs ne toucheront plus aucune récompense une fois que l’offre de bitcoins aura atteint 21 millions de dollars en circulation.

Combien de bitcoins sont en circulation ?

Sans l’incitation fournie sous forme de bitcoin à la fin d’un processus d’extraction rigoureux et coûteux, les mineurs ne seront plus motivés à soutenir le réseau. Cela aurait des effets désastreux pour le bitcoin. Parce que l’exploitation minière n’est pas seulement un processus par lequel de nouveaux jetons sont introduits dans l’écosystème. Mais c’est avant tout la manière dont la blockchain décentralisée est prise en charge et maintenue en l’absence d’une banque centrale ou d’une autre autorité de confiance.Donc si les mineurs abandonnent leur travail, le réseau évoluera probablement vers la centralisation ou s’effondrera complètement.

Vers la fin des récompenses ?

Pour d’autres, et même lorsque le dernier bitcoin aura été extrait, les mineurs continueront probablement de participer activement et de manière compétitive à la validation de nouvelles transactions. La raison en est que chaque transaction de bitcoin comprend des frais de transaction. Ces frais, bien qu’ils représentent aujourd’hui quelques centaines de dollars par bloc, pourraient potentiellement atteindre plusieurs milliers de dollars ou plus par bloc à mesure que le nombre de transactions sur la blockchain augmente et que le prix d’un bitcoin évolue à la hausse. En fin de compte, la crypto monnaie fonctionnera comme une économie fermée où les frais de transaction sont évalués comme les taxes.

Cependant, il convient de noter qu’il faudra bien plus de 100 ans avant que le réseau bitcoin ne mine son dernier jeton. En réalité, à l’approche de l’année 2140, les mineurs passeront des années à recevoir des récompenses qui ne sont en fait que de minuscules portions du bitcoin final à extraire. La diminution spectaculaire de la taille des récompenses peut signifier que le processus d’extraction changera entièrement bien avant l’échéance de 2140.

Il est également important de garder à l’esprit que le réseau bitcoin lui-même est susceptible de changer considérablement d’ici là. Compte tenu de ce qui est arrivé au bitcoin en seulement une décennie, les nouveaux protocoles, les nouvelles méthodes d’enregistrement et de traitement des transactions et un certain nombre d’autres facteurs peuvent avoir un impact sur le processus d’extraction.

Plus généralement encore, il est probable qu’avant 2140, le bitcoin ne soit tombé en disgrâce, ce qui rend essentiellement théorique toute la réflexion sur ce qui se passera après l’extraction du dernier token.

À quoi ressemble l’avenir du bitcoin après 2140?

Voici une question difficile. L’évolution du bitcoin depuis sa création s’est développée à un rythme sans précédent. Il y a donc plusieurs scénarios que nous pourrions envisager.

Quand aura-t-on atteint les 21 millions de Bitcoins ?

La rémunération par bloc résolu diminuera jusqu’à ce que cette récompense disparaisse en 2140. Comme on l’a vu, les frais de transaction pourront alors devenir la motivation qui poussera les mineurs à continuer de gérer la blockchain et d’assurer un travail de vérification indispensable à sa fiabilité.

Autre possibilité : une grande partie des transactions en dehors de la blockchain se fera, dans un avenir proche, via le futur réseau Lightning. Dans ce cas, les coûts de transaction seront moins importants. D’autres développements peuvent également garantir que les coûts de transaction n’augmentent pas de manière trop importante.

Nombre de bitcoin en circulation : les points clés à retenir

  • Il n’y a que 21 millions de bitcoins qui peuvent être extraits au total.
  • Une fois que les mineurs de bitcoin auront extrait tous les bitcoins, l’approvisionnement de cette crypto-monnaie sera épuisé, à moins que le protocole de bitcoin ne soit modifié pour permettre une offre plus importante.
  • Les partisans du bitcoin disent que, comme l’or, l’approvisionnement fixe de la monnaie signifie que les banques ne peuvent pas émettre arbitrairement de nouveaux tokens
  • Les mineurs seront toujours incités à valider la blockchain, car ils toucheront des frais de transaction auprès des utilisateurs.

On vous explique également comment créer votre propre crypto-monnaie. Et même créer de la blockchain.

Comments (No)

Leave a Reply