Investir dans une résidence étudiante, est-ce le bon plan ? Notre avis

De plus en plus de français sont intéressés pour investir dans le marché des résidences étudiantes. En effet, c’est un secteur dans lequel l’offre est bien en-dessous de la demande et qui présente de nombreux avantages fiscaux. Dans l’article d’aujourd’hui, nous vous proposons d’en apprendre plus sur l’investissement résidence étudiante. Mais aussi de découvrir nos conseils pour qu’il soit le plus rentable possible.

En quoi consiste un investissement en résidence étudiante

Une résidence étudiante est un complexe immobilier (avec une centaine de logements le plus souvent) destiné à héberger des étudiants. Pour parler d’une résidence étudiante, il faut que plus de 70 % de ses locataires suivent encore des études.

Investir dans une résidence étudiante

Le plus souvent situées dans le centre des grandes villes universitaires, une résidence étudiante rentable doit présenter certaines caractéristiques. Comme se trouver près de commerces, ou de lignes de transport. Ces établissements privés proposent également des services aux étudiants, un peu sur le même modèle que des prestations hôtelières.

Par exemple, elles peuvent offrir aux résidents des services d’entretiens, une réception, une laverie ou encore un espace restauration. Certaines sont même équipées de parking, de salle de sport et disposent d’une connexion internet haut débit.

Comment se porte le secteur de la résidence étudiante ?

Tout l’intérêt d’investir dans une résidence étudiante est que ce secteur connait, en France, une croissance de la demande, et une offre insuffisante. A l’heure actuelle, il existe plus de 375 000 logements étudiants pour une population estudiantine de plus de 1,6 millions (pour ne citer que ceux qui ne vivent pas dans le domicile familial). Cela implique donc une réelle pénurie de logement à destination de cette population.

De plus, il faut savoir que le nombre d’étudiants est en constante augmentation, avec en moyenne 3 % de croissance chaque année. Cette tendance ne fait qu’amplifier la dynamique des étudiants internationaux qui choisissent la France pour réaliser leurs études supérieures.

Le marché des résidences étudiantes privées répond également à l’absence de solutions adaptées du secteur public. La plupart des logements universitaires sont en effet obsolètes ou destinés uniquement aux étudiants boursiers. Concrètement, le CROUS ne répond aujourd’hui qu’à 5 % de la demande des étudiants français.

Un placement sans risque ?

Si le marché locatif étudiant est donc porteur, il comporte tout de même une marge de risque. En effet, il faut tenir compte des carences et vacances locatives, mais aussi des impayés qui peuvent peser sur les propriétaires bailleurs et se répercuter sur la rentabilité de leur investissement.

Cependant, ces risques sont beaucoup moins importants que pour un investissement immobilier classique. La demande est non seulement forte, mais les étudiants bénéficient de plusieurs aides (comme la garantie de leurs parents, mais aussi les bourses). La grande mobilité des étudiants (à la fois pour leurs études et leurs stage à implique également une demande assez égale sur tout le territoire.

On vous explique également comment transformer une résidence principale en investissement locatif dans ce dossier complet.

Quels sont les avantages à investir dans une résidence étudiante privée

L’investissement dans une résidence étudiante présente de nombreux avantages pour les français souhaitant compléter leurs revenus ou préparer leur retraite. En plus de sa rentabilité, ce placement bénéficie d’avantages fiscaux, notamment grâce aux dispositifs LMNP et Censi Bouvard.

Le statut LMNP, pour commencer, permet non seulement de récupérer s TVA. Mais aussi de recevoir ces revenus locatifs sur une base trimestrielle ou de déduire ses charges de ses revenus locatifs. Pour en bénéficier, il suffit de confier son bien à un gérant professionnel pendant une durée fixe.

Le dispositif fiscal Censi Bouvard concerne lui aussi les résidences étudiantes et permet de bénéficier d’une déduction de 11 % de son prix d’acquisition (à condition qu’il ne dépasse pas les 300 000 euros) et sur une période de 9 ans. Là encore, vous devrez déléguer l’exploitation de votre bien immobilier à un gestionnaire qui se chargera de trouver des locataires et d’entretenir le logement.

Quelles sont les perspectives de ce marché ?

On le sait, la crise économique peut rendre plus bancal notre investissement immobilier. Or, ce n’est pas réellement le cas avec les résidences étudiantes, puisqu’il y a une corrélation inverse entre la croissance économique et celle des étudiant. En effet, plus la crise est rude, plus les étudiants poursuivent leurs études, ce qui se révèle très intéressant pour les investisseurs souhaitant diversifier leur patrimoine.

Pourquoi investir dans une résidence étudiante en 2019 ?

Selon les dernières estimations, les loyers étudiants sont en augmentation de 2 à 3 % par année. Le prix moyen d’un loyer sera de 457 euros pour un studio, et de 540 euros pour un T1. Attention cependant à la loi Alur qui limite l’augmentation des loyers pour les logements étudiants.

Pour ce qui est du taux de rendement, il varie entre 5 et 6 % et dépendra de l’emplacement de votre bien immobilier. La bonne nouvelle, c’est qu’il est dans tous les cas largement supérieur au rendement d’un bien locatif classique.

Où investir

Pour optimiser le rendement de votre investissement, encore faut-il bien choisir son emplacement. Pour cela, il faut s’intéresser au taux de couverture en résidence étudiante puisqu’il indique le nombre d’étudiant dans une ville et le nombre de logement disponible. Sur l’hexagone, il est en moyenne de 15 %. Mais certaines villes ont un taux plus faible, notamment Paris, Rouen, Bordeaux, Toulouse, Nantes, ou encore Lille.

Ce qui indique que la demande sera d’autant plus forte étant donné que l’offre en logement étudiant est plus faible. Par contre, des villes comme Montpellier ou Grenoble, avec un taux de couverture plus important que la moyenne nationale seront nettement moins pertinent pour un investissement rentable.

Vous voulez en savoir plus sur le prêt investissement locatif : on vous explique comment calculer correctement le taux d’endettement pour sécuriser votre projet.

Investissement résidence étudiante avis : ce qu’il faut retenir

Lorsque l’on s’intéresse de plus près aux principaux indicateurs du secteur des résidences étudiantes, on peut comprendre que ce marché est extrêmement prometteur et a un fort potentiel (avec une demande en hausse et une offre trop faible).

Toutefois, cela ne signifie pas qu’il faille se lancer la tête la première sans réfléchir à la rentabilité de son investissement. Pour qu’il soit le plus porteur possible, vous allez en effet devoir réfléchir à l’emplacement de votre bien immobilier, à son optimisation fiscale, et donc au choix du gestionnaire qui va s’occuper de vous trouver des locataires et d’entretenir votre logement.

Nous espérons que cette analyse du marché et ces conseils d’investissement vous auront été utile. N’hésitez pas à partager vos questions ou votre expérience dans ce secteur dans les commentaires.

Comments (No)

Leave a Reply