La vente de Bitcoin dans les bureaux de tabac n’est plus possible : voici pourquoi

Mauvaise nouvelle… La vente de bitcoin qui avait démarré il y a peine quelques mois dans les bureaux de tabac français a été interrompue. Vous vouliez acheter vos crypto-monnaie dans le tabac en bas de chez vous et ne comprenez pas pourquoi ce n’est plus possible ? On vous l’explique aujourd’hui.

Une initiative qui a vite été suspendue

Début janvier, une nouvelle avait fait beaucoup de bruit en France. Il était en effet désormais possible d’acheter des crypto-monnaies, et en particulier des bitcoins dans tous les bureaux de tabac français. Entre 3 et 4 000 établissements, répartis un peu partout dans l’hexagone, devaient donc former un réseau physique de vente de crypto-monnaies. Une véritable révolution à la française. Cependant, l’annonce de la suspension de cette mesure s’est faite beaucoup plus discrètement.

Pourra-t-on encore continuer d'acheter des bitcoin dans les bureaux de tabac ?

C’est d’autant plus dommage que cette mesure facilitait nettement l’adoption des crypto monnaies comme le Bitcoin par une plus large partie de la population. Fini l’échange de bitcoin via des « wallets » numériques. Vous pouvez désormais, en échange de 50, 100 ou 250 euros, acquérir des tickets avec un code correspondant à l’équivalent de cette somme en bitcoin. Il vous suffisait ensuite d’ajouter ce code sur votre portefeuille numérique pour les stocker.

Un retour est-il possible ?

Des petits signes montrent cependant qu’il serait possible que les bitcoins reviennent dans nos bureaux de tabac plus tôt qu’on ne le pense. En effet, il faut savoir que c’est la société KeplerK qui a proposé de lancer une plateforme d’achat de crypto-monnaie dans des commerces physiques en France. Cependant, les principaux acteurs financiers, à commencer par l’Autorité des marchés Financiers et la Banque de France ont demandé une régulation de cette nouvelle pratique. Et ont exprimé leur hostilité à ce sujet.

Cependant, ce ne sont pas ces organisations qui auraient oeuvré à l’arrêt de la vente des bitcoins dans les bureaux de tabac. En effet, son créateur a confié dans un entretien avec le journal Capital que le problème serait venu du succès de ce projet. En effet, ils n’auraient tout simplement pas été capable de faire face à l’importante demandes, et auraient donc tout simplement eu besoin d’opérer quelques ajustements. Suite à des lenteurs très importantes pour convertir les tickets en bitcoin, et à un lancement précipité provoqué par des fuites dans les médias, KeplerK déclare avec juste besoin d’un peu plus de temps.

Cette suspension n’est donc pas définitive. Et l’entreprise est confiante qu’en à son retour dans les bureaux de tabac. Il ne devrait donc pas tarder, et être effectif à la fin du mois de mars ou d’avril, dans tous les établissements partenaires français. Le tout accompagné d’une large campagne de communication pour annoncer la bonne nouvelle aux adeptes du bitcoin.

Comments (No)

Leave a Reply