La cryptomonnaie créée par Facebook va-t-elle venir à bout du Bitcoin ?

Les rumeurs selon laquelle le géant des réseaux sociaux, Facebook, va bientôt lancer sa propre cryptomonnaie sont de plus en plus insistantes. Relayées par de nombreux médias outre-atlantique, l’événement devrait se dérouler l’été prochain.

En réalité, il n’est pas très surprenant que Facebook souhaite se lancer sur ce marché très prometteur, mais aussi très lucratif. Après sa propre monnaie virtuelle, il pourrait en effet faciliter les échanges d’argent entre ses utilisateurs, et sur les différents réseaux gérés par Facebook (notamment Whatsapp et Instagram).

Mais on est aussi en droit de se demander ce que cette annonce implique pour les crypto déjà existantes. Et notamment pour la plus connue d’entre elles : le bitcoin. En effet, cette dernière étant de plus en plus décriée pour sa volatilité, Facebook ne serait-il pas en train de lui porter un coup fatal.

Un projet bien engagé

Si Facebook, par le biais de son fondateur Mark Zuckerberg, ne s’est pas encore exprimé sur la création de sa propre cryptomonnaie, le projet n’en reste pas moins en cours. Et devrait survenir dans très peu de temps. Dès l’été prochain, les utilisateurs du plus gros réseau social mondial pourraient donc s’échanger de l’argent sous forme de « Facebook Coin ». Ce nouveau service sera donc virtuellement à la disposition de plusieurs milliards de personnes à travers le monde (puisqu’il faut également tenir compte de Whatsapp et Instagram.

Lancement du Facebook coin

Si vous utilisez déjà Facebook, vous avez certainement déjà remarqué la fonction de paiement intégrée à son module de messagerie « Messenger ». Cependant, ce dernier est connu pour être très lent, et soumis à de nombreux intermédiaire. Ce qui rend la venue d’une monnaie virtuelle beaucoup plus intéressante, puisqu’elle permettrai des transferts instantanés.

Cette nouvelle peut-elle secouer le monde des crypto, et en particulier le Bitcoin ?

C’est une question légitime, mais que Facebook essaye de balayer du revers de la main. En théorie, sa démarche serait tout à fait différente, puisque le Facebook coin sera relié aux devises existantes. Et s’inscrirait donc dans un espace économique matérialisé. Plus concrètement, les médias américains précisent régulièrement dans leurs articles à ce sujet que la monnaie virtuelle de Mark Zuckerberg serait adossée au dollar, et à terme à cinq autres devises.

On le voit bien, cette approche n’a pas grand chose avec la philosophie du Bitcoin, qui est complètement décentralisé et se coupe de tous les acteurs dominants de l’économie, à commencer par les banques. C’est aussi ce qui explique aujourd’hui encore son extrême volatilité. Et que les spéculateurs en tout genre s’intéresse de près à ce moyen de transférer de l’argent à des tiers.

Donc à priori, le Bitcoin et le Facebook Coin ne devrait pas marcher sur les mêmes plates bandes. Cependant, le bitcoin repose encore aujourd’hui sur un écart fragile. Et les évolutions légales, comme l’apparition d’un nouveau concurrent, même indirect, peuvent le fragiliser encore plus.

Il faut également partir du principe que Facebook voudra chercher à dominer ce nouveau secteur. En effet, il est de plus en plus crucial pour le géant des réseaux sociaux de diversifier ses revenus, notamment après un retard évident pris sur la dématérialisation des paiements (par rapport à son concurrent chinois Wechat, par exemple).

Bref, l’enjeu est très important pour le Bitcoin et Facebook. Affaire à suivre, donc.

Comments (No)

Leave a Reply