Bitmain sort une nouvelle puce ASIC, mais perd 500 millions de dollars

On l’avait appris il y a quelques mois : Le groupe GMO avait été l’un des premiers acteurs des crypto-monnaies à sortir des puces de 7 mn pour ASIC. Depuis, il avait certes mis un terme à sa production, mais le pas avait été emboîté par d’autres entreprises, comme la bien nommée Bitmain. En fin d’année 2018, elle proposait une gamme assez complète d’ASIC, dans laquelle on retrouvait notamment les fameuses puces de 7 nm. Cependant, ce lancement n’a pas été sans conséquence pour le groupe, qui a subit de grosses pertes financières.

Faciliter le mining avec des puces de 7 nm

En février 2019, Bitmain annonçait sur son site sortir une nouvelle puce ASIC, de 7 nm sous le nom de « BM1397 ». Une bonne nouvelle pour les miner puisque cette technologie de pointe, qui est spécialisée dans l’algorithme SHA256 sert de Proof of Work pour le Bitcoin. Elle fournit notamment une énergie de rupture et combine une nouvelle méthodologie de conception de puce et un processus de fabrication de semi-conducteurs 7nm à la pointe de la technologie mondiale. Cette nouvelle puce permet notamment de miner plus rapidement et pour moins cher des crypto-monnaies qui utilisent l’algorithme SHA256 …

Comment miner du bitcoin?

Le rendement énergétique de cette puce est également notable, puisqu’il atteint presque les 30 % de moins que la précédente génération. Elle précède également la future sortie de deux nouveaux modèles (S17 et T17), qui seront annoncé prochainement.

Un bon technologique… et des pertes financières

Mais cette bonne nouvelle en cache une autre, nettement moins positive. En effet, le groupe Bitmain a accusé dans le même temps une perte de près de 500 millions de dollars pour le seul troisième trimestre de 2018.

C’est le média spécialisé dans les crypto-monnaie CoinDesk qui nous a rapporté ce contrecoup financier. Bitmain a dû communiquer son bilan financier au moment de son introduction en bourse, plus particulièrement au Hong Kong Stock Exchange (HKEx).

Avec un bilan positif de 500 millions de dollars sur les neufs premiers mois de l’année précédente, on aurait pu s’arrêter là. Mais cela serait oublier le bénéfice de près d’un milliards de dollars annoncé sur le premier semestre. On en vient donc rapidement à la conclusion d’une perte monumentale.

Le chiffre d’affaires de Bitmain n’a également pas suivi la progression des premiers mois de 2018. On passe d’un CA de près de 3 milliards sur le premier semestre, pour chuter à seulement 200 millions les trois mois suivants. Preuve que les choses vont mal, même pour un leader des crypto-monnaies comme Bitmain.

On avait certes entendu des bruits de couloirs sur les difficultés financières qu’avait rencontré Bitmain dernièrement. Mais on ne s’attendait pas à ce qu’elles soient vérifiées aussi rapidement, et durement.

Comments (No)

Leave a Reply