Le prix du Bitcoin manipulé par la plateforme d’échange Bitfinex

Une plateforme d’échange de crypto monnaies aurait manipulé le prix du bitcoin qui atteignait un pic de près de 20000 $ il y a deux ans. Selon une récente étude publiée cette année, et examinant la période entre mars 2017 et mars 2018, lorsque le prix du bitcoin a grimpé en flèche et que sa valeur marchande totale a atteint 326 milliards de dollars, environ la moitié de cette augmentation serait due à l’influence et à la manipulation sur Bitfinex.

Les analyses ont ainsi déclaré que le responsable de cette manipulation aurait agit seul à partir d’un compte Bitfinex, le plus grand service d’échange de crypto-monnaie de l’époque. Le manipulateur a utilisé une autre crypto-monnaie, appelée tether, pour stimuler la demande de bitcoin, entraînant une flambée des prix.On ne sait pas dans quelle mesure ou si le manipulateur en a profité.

Une manipulation du cours du Bitcoin depuis un compte Bitfinex

L’étude, rédigée par John M. Griffin, professeur de finance à l’Université du Texas avec une formation en médecine légale, et le professeur de finance de l’Ohio State University, Amin Shams, a été acceptée pour publication par l’influent Journal of Finance et sera publiée dans les prochains jours. Une version antérieure de l’étude a fait valoir que le Tether était utilisé pour manipuler les prix du bitcoin, mais n’a pas connecté cette entreprise à une seule entité.

Comment est évaluée la valeur du Bitcoin ?

Le document ne conclut pas définitivement qui était le manipulateur. Mais suggère fortement que les dirigeants de Bitfinex connaissaient le système ou y participaient activement « Si ce n’est pas Bitfinex », a déclaré M. Griffin dans une interview, « c’est quelqu’un avec qui ils font des affaires très fréquemment. »

Bitfinex a rejeté les conclusions de l’étude. Stuart Hoegner, l’avocat général de la société, a déclaré qu’elle «manquait de rigueur académique» et n’avait fourni aucune preuve de ses affirmations. « C’est l’augmentation mondiale de la demande en monnaie numérique qui a stimulé la demande en Bitcoin », a-t-il déclaré.

Bitfinex et la société qui contrôle Tether, appelée Tether Ltd., sont la propriété commune des mêmes dirigeants. Les deux sociétés font l’objet d’une enquête pour fraude présumée par le ministère de la Justice et le bureau du procureur général de New York.

Les liens entre Tether et Bitcoin

Le tether est similaire au bitcoin, mais avec des différences clés. Le bitcoin se négocie librement, tandis que la valeur du tether est indexée sur le dollar via une réserve d’actifs. Pour chaque token en circulation, il y aurait 1 $ dans la réserve. Ce type de monnaie numérique est appelé stablecoin.

Si le prix du bitcoin était manipulé, cela minerait une caractéristique clé du marché de la cryptographie, a déclaré M. Shams. «La promesse d’un système financier décentralisé était qu’il serait exempt de l’influence des banques et des gouvernements», a-t-il déclaré. «Ironiquement, il existe de nouvelles entités qui commencent à manipuler, de manière centralisée, le cours des crypto-monnaies

Pour leur étude, les deux professeurs ont cartographié l’intégralité de l’historique des transactions du Bitcoin et du Tether. Un processus qui impliquait de passer au crible plus de 200 gigaoctets de données. Ils ont ensuite retracé le mouvement des deux devises.

Une connexion évidente entre l’offre et la demande

Cela a permis de montrer comment la valeur de ces deux crypto-monnaies prometteuses évoluent à travers divers échanges. Plutôt que de montrer un modèle aléatoire qui indiquerait une large demande, ils ont plutôt constaté que les tokens circulaient à travers des voies étroitement groupées – en commençant par un compte chez Bitfinex – indiquant le contrôle du cours du Bitcoin par une seule entité.

Pour comprendre ce mécanisme, il faut avant tout comprendre comment fonctionne le Tether. Ce token est devenu principalement un actif utilisé par les échanges cryptographiques pour faciliter le trading. Environ 75 % de tous les échanges de bitcoins se font à partir de ces crypto de stabilité, selon les données du centre de recherche CryptoCompare.

Bitfinex a-t-elle vraiment manipulé le prix du Bitcoin à la hausse en 2017 ?

Selon Tether, ce token permet donc de créer de nouvelles unités d’attache à la réception de nouvelles demandes de leur clients. Mais la société n’a publié que des informations limitées pour prouver l’existence de ces réserves. En avril, la société a révélé dans un dossier judiciaire que leur token n’était soutenue qu’à 74 % par des réserves en dollars.

Si de nouveaux tokens étaient créées en réponse aux commandes de leurs clients, le prix du bitcoin refléterait la demande naturelle. Mais si ils étaient au contraire mis en circulation sans aucun support, cela pourrait conduire à une demande artificielle au moment d’acheter des bitcoins. À certains égards, cela ressemble à une manipulation des banques centrales ou des gouvernements qui impriment de l’argent pour stimuler l’économie, ce qui conduit souvent à l’inflation.

Vers une condamnation de Tether et Bitfinex ?

L’étude de Griffin-Shams visait à déterminer si les tokens étaient bel et bien créés en réponse à la demande des utilisateurs. Les auteurs ont formulé et testé un certain nombre d’hypothèses pour voir si les affirmations de Tether concernant le soutien financier de leur token pouvaient être prouvées ou réfutées. Leur conclusion est que la création de nouveaux tokens n’avait aucun lien avec la demande du marché.

Un exemple permet d’illustrer très clairement cette déconnexion entre l’offre et la demande. L’étude a porté sur 95 heures non consécutives qui présentaient le plus grand pourcentage de dispersions de tokens, établissant un modèle cohérent

Au cours des trois heures précédant ces dispersions, le prix du bitcoin était en baisse. Immédiatement après la dispersion, le prix a commencé à augmenter. Ces 95 heures ont représenté 59 % des rendements composés du bitcoin entre mars 2017 et mars 2018.

« Même une quantité de capital minime aurait pu permettre de manipuler le prix du bitcoin », a déclaré le professeur Griffin.

Certes, les données pourraient mener à d’autres interprétations. Ses auteurs, par exemple, n’avaient pas accès aux comptes bancaires de Bitfinex et de Tether. Ces informations montreraient de manière claire et irréfutable si les entreprises créaient de nouvelles unités d’attache en réponse à la demande réelle de leurs clients. Affaire à suivre donc…

Découvrez également à quoi ressemble et à quoi sert le Bitcoin !

Comments (No)

Leave a Reply